Comment améliorer vos clichés ?

L'article sur le traitement argentique a été complété.
Que vous fassiez du numérique ou de l'argentique, les principes sont les mêmes, seule la technologie change. C'est pourquoi, j'ai signalé parfois par des liens, les techniques utilisées en numérique, pour obtenir des résultats équivalents.

Ma passion pour les caves et les piano-bar ne date pas d'hier, la photographie ci-dessous à été prise il y a 40 ans, un peu dans les mêmes conditions que celles de mon post de mai (désolé donc pour les rayures sur le film).

Le tirage dans un labo est  une opération délicate, les conditions sont difficiles, elles le sont beaucoup moins en numérique, elles n'en restent pas moins délicates. Le débutant a toujours la main un peu lourde, non pas parce qu'il débute et percevrait mal les modifications ; c'est plutôt dû au fait que les curseurs manquent de réglages fins et avec la couleur, la retouche est encombrée de paramètres distincts difficiles à séparer (luminosité, teinte, saturation, contraste, sans parler de composition, cadrage etc.).
 
Utiliser le N&B, permet de s’affranchir d'un certains nombres de problèmes liés à la couleur (artefact, restitution des teintes, équilibre...). C'est donc un excellent moyen pour débuter, les premiers paramètres à prendre en compte, sont l'exposition et le contraste. Dans ce petit compte rendu des bases du labo, vous découvrirez comment améliorer vos images en noir et blanc (même numériques).

Écrire commentaire

Commentaires : 0