Bilan 2016 : Enfin des hybrides Moyen Format!

                               HASSELBLAD  XD1                                                          FUJI GFX 50s

 

Ils sont peu nombreux encore, mais 2 c'est déjà un choix.

On remarquera le design de l'Hasselblad, mais ce n'est pas forcément un critère de choix...

La page "SÉLECTION DE MATÉRIEL", a été modifiée pour ne conserver que les derniers modèles, ça ne veux pas dire que les modèles précédents sont obsolètes, l'évolution de la technologie n'est pas si rapide. Deuxième point, les boitiers sont rangés par taille de capteur, parce que c'est un paramètre important qui influence le poids et l'encombrement et le prix du boitier, et plus encore ceux des objectifs.

Mais pas seulement : la dynamique, et d'autres paramètres annexes comme la définition de l'image, les limites de l'ouverture d'objectif et en conséquence la variation de la profondeur de champ.

 

Ces paramètres conditionnent la prise de vue, et il pourra être judicieux d'employer un petit ou un grand capteur qui ne posent pas les même problèmes techniques, voire disposer de 2 boitiers à capteur de dimensions très différentes pour répondre à tous les besoins. Ce qui assure aussi d'avoir au moins un boitier de secours, ou limite les changement d'objectifs quand on ne veut pas utiliser des zooms dont les performances sont parfois insuffisantes.

 

Implications principales de la taille du capteur. Plus le capteur est grand :

- plus la profondeur de champ est réduite, (toute chose égale par ailleurs),

- plus l'ouverture minimum des objectifs peut être réduite (parce que la diffraction a moins d'effet).

Et inversement dans les deux cas.

Compte tenu de l'importance que peuvent avoir ces paramètres dans certains domaines de la photographie, on choisira selon le cas un boitier à petit ou grand capteur.

La solution qui consiste à choisir 2 boitiers de capteur identique et de taille "moyenne", offre certes un boitier de secours avec objectif compatible, mais ne facilite pas toujours les choses.

Écrire commentaire

Commentaires : 0