Comment rater ses clichés à coup sûr?

Pour les possesseurs d'un OMD ou futurs acquéreurs je propose un nouvel article : "adopter un OMD".

Ci-dessus un exemple montrant la façon de traiter les planches contact d'une autre époque. Aujourd'hui, on ne peut plus se pencher, après avoir pris un peu de recul, sur un tel massacre et c'est heureux pour l'initiation des photographes en herbe. La réponse à la question du jour...

C'est pour commencer : sortez le moins souvent possible votre appareil du placard!

 

Maintenant que le principe de base est énoncé, le jour où vient la mauvaise idée de prendre votre matériel, que choisir? Comment le préparer?

1) On ne choisi pas, on prend tout : objectifs (macro, télé) et tant qu'à faire les zooms à la plus grande largeur focale possible ; le flash (surtout s'il fait nuit ou jour) ; le trépied et autres supports ; les filtres ... je mets tout dans un grand sac à dos, si ça ne rentre pas, j'en mets un max dans le sac des enfants (ça leur forge la musculature). C'est simple, il n'y a même pas besoin de réfléchir...

2) Évidemment, inutile de préparer quoi que ce soit, "Fulguropoing" verra bien sur le moment, ce qu'il y a à faire...

Quelques axiomes de base :

- Plus on a de focales à sa disposition (zoom transtandard), plus il est facile de choisir la bonne le moment venu.

- Moins le diaphragme a d'ouvertures, plus l'APN choisira vite au déclenchement, car ça ne sert à rien d'autre.

- Plus on laisse l'APN fonctionner automatiquement (AF, paramètres d'expo, mesure d'expo...) meilleur sera le cliché. C'est bien connu, les robots sont devenus bien plus rapides et plus intelligents que nous (mesurez-vous à un programme de jeu de go ou d’échec et vous verrez).

- Vous débutez? Le mode rafale est fait pour vous! Laissez-le en permanence, et triez après.

Quelques éléments de technologie à connaître :

- Plus un objectif est léger, plus sa conception est moderne (la technologie de pointe allège le matériel tout en conservant la qualité).

- Plus un boitier est gros, plus il est facile à manipuler. Les poignées ergonomiques assurent une bonne prise en main qui permettent de bien le serrer (on est en totale relation avec son matos).

A propos du software des APN :

Profitez du progrès, on trouve dans les menus artistiques de quoi vous faire passer pour un artiste créatif et doué. Inutile de s'encombrer de logiciel de dématriçage, de retouche ou autre, laissez ça aux pros. C'est compliqué, ruineux, et pour en sortir quelque chose de bon... Bref, vive la "Fastphoto"!

 

Certes, le 1er avril c'était il y a 30 jours, mais écrire à contre sens est un bon exercice mental, tant pour le rédacteur que le lecteur. Une prochaine fois, il y aura des indications complémentaires, mais dans le bon sens.

Écrire commentaire

Commentaires : 0