Bienvenue sur mon nouveau site!


PLAN DU SITE

Si vous êtes perdu ou si vous cherchez un article particulier, ce lien se trouve partout en bas de page.



BLOG ANNEE 2019 :

 

 

Un petit dernier pour le voyage...

Pour le transport, je n'utilise pas forcément ce qui est conçu pour le matériel photo, soit parce que c'est moins cher, soit parce que c'est discret. Pendant   longtemps, j'ai utilisé un sac en toile des surplus de l'armée.

 

Ma collection s'est agrandie...

Lire la suite

Le matériel du photographe voyageur, randonneur...

L'électronique aujourd'hui, permet de convertir n'importe quelle source de courant (alternative ou continue) en une autre de tension plus ou moins élevée grâce à des circuits de très petites dimensions. On trouve toute sorte de convertisseurs, bien pratiques pour charger les batteries des APN quelque soit la source disponible....

Lire la suite

Avancer "à cause" ou "grâce" aux contraintes

Quelques précisions qui font suite à la suggestion du mois de janvier : J'ai testé l'imprimante thermique Selphy CP1300 au format carte postale (10x15cm) qui permet de voyager léger (dimension: 18x13,5x6cm - poids: 850g) d'être entièrement autonome puisqu'elle fonctionne sur batterie et le principe d'impression n'utilise pas une encre qui sèche. Alors si vous vous baladez dans le désert du Klahari et que vous n'êtes pas doué en dessin, vous pouvez quand même laisser un portrait souvenir à vos hôtes bochimans.

En quoi c'est une contrainte? Et pourquoi cela permet de progresser?...

Lire la suite

Ma résolution 2019 est simple :

Je ne veux plus prendre de photo (encore moins les voler) je veux les donner. Cette décision est en gestation depuis un moment, mais elle était difficile à mettre en pratique.

Le panorama noir(*) se fit en visitant l'exposition "Dorothea Lange" au Jeu de paume à Paris qui présente 10 ans de son travail de documentariste dans les années 30 après la grande dépression aux US. Et d'autres documents tout aussi émouvants comme l'internement des citoyens américains d'origine japonaise en 1942.  Salariée du gouvernement américain, les photos de D. Lange sont libres de droit.

 

Ci-contre, la plus emblématique dont l'histoire est singulière :

 Cette femme a pensé que les photographies de D. Lange  pouvait aider. Celle-ci fit le tour du monde et la une de nombreux journaux américains.

Dans les années 80, un journaliste retrouve son nom (Florence Thompson) et son adresse. Dans l'interview qu'elle lui accorde, elle se plaint  de l'image qu'elle a véhiculée parce que tout le monde connait cette période tragique de son existence, mais elle a réussi à élever seule ses enfants et sortir de cette misère. Pas un seul centime ne lui a été versé pour l'utilisation de son image et D. Lange n'a perçu que son salaire ...

 

(*) Explication dans la message précédent de décembre 2018.

 

Lire la suite 0 commentaires